Actualités | Œuvres ||Biographie | Expositions |
aaaa

De 1930 à nos jours...

   
 

Roger Bénévant est né en 1930 dans le Sud-Ouest de la France. Il commence ses études à l'école des Beaux Arts de Toulouse mais, très vite, désireux de s'émanciper de toute tutelle, il décide de se rendre à Paris en 1950.

 
 
    De sa rencontre avec le paysage urbain, naît une peinture particulière qui très vite captive bon nombre d'amateurs, écrivains et poètes. Roger Bénévant participe à divers Salons ainsi qu’au festival de la Jeune Peinture d'Édimbourg en 1952.
 

En 1953, sous l'impulsion d'un groupe d'amateurs, s'organise à Paris, sa première exposition particulière, Galerie du Cirque.

  Par la suite, il obtient en 1954 le deuxième Prix Charles Pacquement.
 
C'est vers cette époque que va s'organiser autour de Roger Bénévant tout un groupe de collectionneurs qui, désireux de soutenir son oeuvre, se partagent la presque totalité de sa production.
 
Jusqu'en 1963, plusieurs expositions particulières, tant à Paris qu'en province permettent à Roger Bénévant de présenter ses oeuvres.
 
C'est à partir de cette époque que Roger Bénévant se livre, parallèlement à la peinture, à des recherches personnelles touchant les mythes et les symboles ; consécutivement à ces recherches s'opère un changement d'orientation dans sa peinture, écho lointain mais réel de ces mêmes préoccupations.
 
Il se réfugie dans une certaine solitude au cours de laquelle il entreprend une série de grandes toiles à thèmes mythologiques. Cette entreprise dure seize ans et aboutit en 1978 à une série de douze grands formats (195 x 130 cm) "La Suite Mythologique" dont l'ensemble forme un tout.
 
Durant cette période, Roger Bénévant n'abandonne pas pour autant les petits et moyens formats, mais une production restreinte et exigeante ne lui permet pas d'envisager de grandes expositions particulières. Seules quelques oeuvres sont présentées en 1975 dans les salons de la Maison des Docteurs en Droit, pour quelques intimes, afin de faire les point sur ses travaux en cours et en particulier sur la "La Suite Mythologique" (non encore achevée).
 
Toutefois en 1983, "La Suite Mythologique" en sa totalité, accompagnée de nombreux autres tableaux - natures mortes, paysages et portraits - est exposée durant trois mois dans le très beau cadre du château d'Ancy-le-Franc (Yonne).
 
 
En 1993, après dix ans de silence et de travail secret, une très grande exposition est organisée dans les locaux du Groupe Azur rue Boissy d'Anglas à Paris. Durant trois mois, cette exposition donne aux visiteurs la possibilité d’entrevoir dans une sorte de rétrospective les sources principales dans lesquelles Roger Bénévant puise son inspiration :
- L’une dans la réalité quotidienne :
natures mortes, paysages et portraits.
- L’autre dans l’interprétation de grands sujets mythologiques
- Et pour la sculpture qui, à partir des années 90, prend de plus en plus de place dans ses créations, la recherche de la dynamique du corps humain figée dans la matière.
 
 
Durant les années 90, Roger Bénévant travaille sur le projet d’un très grand triptyque, "L’Apothéose d’Héraclès" dont la partie centrale est exposée pendant l’exposition de 1993.
 
La réalisation définitive de cet ensemble (242 x 390 cm) dure dix ans. Pour l’instant, ce triptyque n’a jamais été encore présenté au public, faute de lieu approprié…
 
 
Après diverses présentations de ses dernières créations à Liège et Paris, a lieu à Rome en 2003 une exposition où ont été présentées de nouvelles toiles ainsi que de grandes sculptures.
Sa dernère expostition s'est déroulée à la galerie Paris-Berlin de Sceaux en avril 2010.

 

Ces dernières années, Roger Bénévant s’inspire essentiellement pour ses peintures des légendes de femmes mythiques comme Eurydice, Sophia, Salomé, Psyché ou Bethsabée (hommage à Rembrandt).

 

La sculpture tient toujours une place prédominante dans ses créations avec en particulier la réalisation de pièces de plus en plus grandes.

 
 
Par ailleurs, Roger Bénévant a publié en septembre 2004 un livre aux éditions Dervy, intitulé :
 
       
Nous contacter | Nos liens | © Roger Bénévant - Tous droits réservé - ADAGP